Prévenir la condensation des couvertures métalliques

À l'origine de problèmes récurrents, la condensation qui se forme en sous-face des couvertures en bac acier peut être prévenue et maîtrisée - dans certaines limites.

Bien adapté à la réalisation des toitures sur charpente métallique sans complexité architecturale (bâtiments logistiques, industriels, équipements, etc.), le bac acier est particulièrement exposé à la condensation.Cette spécificité, due à la forte conductivité thermique et à la faible porosité du matériau, a pour origine deux types de phénomènes.

Le premier est naturel et se produit à certaines périodes : il se caractérise par l'abaissement de la température du matériau à un niveau inférieur à celle de la lame d'air ventilée en sous-face du bac.

Le second, cause de formation de condensation, est l'apport de vapeur dû à l'activité intérieure du bâtiment (le NF DTU 40.35 ne vise l'utilisation du bac acier que pour les bâtiments à faible ou moyenne hygrométrie).

Quelle que soit son origine, la condensation se traduit par la formation de gouttelettes qui ruissellent en sous-face de la couverture, pouvant entraîner de spectaculaires désordres dans le complexe d'isolation ou l'habillage du plafond.

Lu sur un forum : Condensation toit en tôle : que faire?

J'ai rénové un garage en posant un toit en tôle. Pour isoler légèrement (du bruit, de la chaleur d'été), j'ai posé dessous des plaques d'aggloméré relativement fines.  Avec l'hiver du plateau de Langres (humidité et froid), c'est la Bérésina ! Les plaques d'aggloméré sont gorgées d'eau! Cela est vraisemblablement du à la condensation (je ne vois pas de fuite). Il faut certainement que je redémontre ces tôles pour mettre un isolant du type polystyrène dur. Pouvez-vous me dire également si je dois prévoir une ventilation entre les plaques d'isolant et les plaques de tôle, et si oui, comment ?

Réponse 1 - Je vous conseille de prévoir une très bonne ventilation entre votre isolant et la tôle.

Le problème aurait pu être éviter si vous aviez utilisé des tôles avec un isolant (polyuréthane) collé directement sur la tôle. Dans votre cas, comme isolant je peux vous conseiller d'utiliser du Syrodur ou des panneaux URSA.. mais attention que la pose devra être très bien faite pour éviter de la condensation. De la mousse sera indispensable pour éliminer la moindre fente entre les murs et l'isolant.

Réponse 2 - De fait, je n'ai pas été avisé. J'avais pensé que les panneaux agglomérés auraient pu remplir ce rôle d'isolant... c'est raté. Lors de ma recherche d'infos, je n'avais pas vu ces inconvénients.

Sachant que j'ai déjà acheté les tôles, savez-vous si il est possible d'acheter du polystyrene qui s'adapte exactement au profil de la tole ? sinon, il faudra assurer la ventilation entre isolant et tole, sinon la tole risque d'être constamment soumise à l'humidité ?

Réponse 2 - Je ne pense pas que vous trouverez ce type d'isolant adaptée à vos tôles. Ou alors la projection par un moyen mécanique.. Là il faut s'adresser à une firme qui fait ce genre de travail.

 Source

 

 

MERCIA NOS PARTENAIRES